Comment choisir son imprimante 3D ?

Le choix d’une imprimante 3D doit tenir compte d’un grand nombre de paramètres en sachant qu’il existe de nombreux types d’appareils qui s’adaptent à tous les besoins. Particuliers et professionnels peuvent trouver leur bonheur. Par ailleurs, il est possible d’imprimer avec différents matériaux. Et il ne faut pas oublier le facteur prix qui influe inévitablement sur la prise de décision.

 

L’usage de l’imprimante 3D

On peut faire la distinction entre les imprimantes à usage personnel et celles à usage professionnel. Les premiers modèles s’adressent aux particuliers. Ils conviennent aussi pour une utilisation dans les établissements scolaires. Ces appareils sont les moins chers du marché et présentent l’avantage d’être peu encombrants. Etant donné leur destination, celles-ci sont moins précises que les versions professionnelles. Pour créer des objets à la finition impeccable, il faut se tourner vers un modèle professionnel. Ici, de nombreuses fonctionnalités peuvent être envisageables (en savoir plus sur le fonctionnement d’une imprimante 3d). Les prix augmentent proportionnellement.

 

Compatibilité avec plusieurs matériaux

Une bonne imprimante 3D doit être compatible avec plusieurs matériaux. Avant de prendre votre décision, vous devez tenir compte des applications envisagées pour mieux connaître les matériaux dont vous avez besoin ou que vous désirez utiliser. Vous devez alors vous poser quelques questions : de quels matériaux avez-vous besoins ? Quel niveau de souplesse ou de rigidité recherchez-vous ? Le matériau va-t-il être utilisé à haute température ? Dans tous les cas, il existe trois principaux types de matériaux, en l’occurrence le plastique, le métal et le céramique.

Au-delà des matériaux utilisés, il est nécessaire de prendre en considération la taille des plateaux. Il faut alors réfléchir à l’avance sur les dimensions des pièces qui vont être imprimés. Un plateau large se révèle utile non seulement pour les gros objets mais aussi pour pouvoir créer des petits objets en série.

Et quel que soit le matériau utilisé, sachez qu’il est possible d’opter pour une impression 3D en couleur. Certains modèles ne permettent pas de choisir les couleurs. D’autres offrent la possibilité de sélectionner des couleurs spécifiques mais qui n’impriment qu’une seule couleur à la fois. Enfin, il y a les imprimantes 3D permettant d’imprimer plusieurs couleurs en même temps.

 

La facilité de mise en œuvre

Pour choisir le bon modèle d’imprimante 3D, il faut aussi voir de près l’utilisation. Les meilleurs appareils sont compatibles avec les méthodes et outils de conception assistée par ordinateur les plus souvent utilisés. De cette manière, la fabrication des objets est plus rapide et plus économique. Au sein d’une entreprise, ce paramètre est particulièrement important et permet d’optimiser l’avancement d’un projet.

 

Le rendu

Le rendu d’une impression 3D est un critère très important. La résolution et la précision des détails diffèrent en fonction des appareils. Certes, les données communiquées par le constructeur peuvent apporter une petite idée sur les résultats auxquels vous pouvez vous attendre. Néanmoins, le mieux est de tester l’imprimante 3D. Plus précisément, il est recommandé de voir comment il fonctionne et de constater de visu la qualité de la pièce fabriquée.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas négliger le fait que chaque pièce produite par impression 3D doit fait l’objet d’un post-traitement. Intéressez-vous donc de près à l’option disponible sur le modèle que vous allez acquérir.

 

Le budget

En ce qui concerne le budget, il ne faut pas tenir compte uniquement du prix de l’imprimante 3D. Il faut aussi songer au prix des matériaux utilisés, les déchets produits sans oublier les coûts des traitements et des éventuelles finitions. (Pour en savoir plus sur les prix, consultez notre dossier).